Refermer après usage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeu. 24 juillet 2014

175/397 : L'Eldorado

Le livre qui m'accompagne en ce moment parle du Canada. Ce matin, voici ce que je lis au sujet des Haïdas, peuple amérindien de la côte Ouest :

"L'abondance de nourriture et la modération du climat laissaient aux Haïdas, comme à leurs homologues des régions tropicales, énormément de temps pour faire la fête, guerroyer, raconter des histoires, fabriquer des œuvres d'art monumentales et confectionner de gigantesques pirogues. Bref, pour développer une culture complexe."

Ah oui, ça a l'air sympa, je me dis, assise sur mon strapontin de la ligne 6.

"On estime que la population locale se composait d'esclaves, parfois jusqu'à quarante pour cent."

Ah... oui... Bon. Pas facile à trouver, l'Eldorado !

(Le livre en question : L'arbre d'or, vie et mort d'un géant canadien, de John Vaillant)



397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "L'Eldorado" de Johnny Halliday

mer. 23 juillet 2014

174/397 : Allumer le feu

Je vous propose d'aller regarder Flamma, un type qui allume un feu rien qu'avec des objets trouvés chez Ikéou. Moi qui ne tiens guère en place devant une vidéo sur internet (le multitasking m'a tuer), je suis restée scotchée pendant les sept minutes que dure celle-ci. Et puis, en cas de fin du monde, ça peut être utile de savoir faire ça, on ne sait jamais.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Allumer le feu" de Johnny Halliday

mar. 22 juillet 2014

173/397 : Possible en moto

L'absence de deux-roues (hormis les vélos) m'avait frappée à New York. Les avenues me semblaient pourtant tout à fait praticables, et pas moins dangereuses que les rues parisiennes. Alors quoi ? Une bête histoire de tarif d'assurance ? Une simple préférence culturelle ? Je n'ai pas d'explication ; si quelqu'un la connaît...

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Possible en moto" de Johnny Halliday

lun. 21 juillet 2014

172/397 : Sans profession

Peut-être que dans quinze jours je serai en mesure de me proclamer t****. Ce serait ma nouvelle profession, au moins jusqu'à décembre. Je pourrais enfin arrêter, à la fatale question "Et toi, tu fais quoi dans la vie ?", de répondre "Bin euh, j'étais instit, enfin je le suis toujours d'un point de vue administratif mais enfin bon je ne suis pas sûre de remettre les pieds dans une classe un jour, donc bon, disons que je suis sans profession..." (à ce stade, soit l'interlocuteur s'est enfui, soit il commence à me psychanalyser, et moi j'ai envie de me noyer dans un mojito).

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Sans profession" de Johnny Halliday

dim. 20 juillet 2014

171/397 : Décalage horaire

Quand E. s'est arrêtée de rire parce qu'elle venait de s'apercevoir que je ne rigolais pas en parlant d'aller me coucher à minuit - nous nous trouvions toutes deux alors au beau milieu d'une fête qui battait son plein - je me suis dit qu'il ne s'agissait pas d'un fuseau horaire mais d'une galaxie de décalage. Je suis une extraterrestre, je ne vois que ça comme explication : ma planète d'origine effectuant sa rotation sur elle-même en 26 heures, depuis que je suis arrivée ici, j'ai perpétuellement deux heures de sommeil en retard.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Merci" de Johnny Halliday

sam. 19 juillet 2014

170/397 : Perdu dans le nombre

Fête d'anniversaire ce soir. Pas de cadeau perdu dans le nombre : il y avait un pot commun pour offrir un appareil photo à l'intéressée. Même chose pour le mariage de la semaine dernière : les sous de tout le monde ont financé le voyage de noces.

Vous préférez des attentions individuelles ou un gros cadeau vous ? Et quand c'est vous qui offrez?
(J'écris du caca boudin aujourd'hui. Le tigre considère qu'il vaut mieux ne rien écrire alors, et moi je veux respecter - tant bien que mal certes- le jeu. Je pense qu'on a tous les deux raison.)


397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Perdu dans le nombre" de Johnny Halliday

ven. 18 juillet 2014

169/397 : À partir de maintenant

Voilà un titre qui sent les bonnes résolutions qu'on ne parvient pas à tenir... Mais enfin la mi-juillet, c'est vraiment pas la bonne époque : il y a janvier et septembre pour ça.

Mes velléités de bonnes résolutions sont surtout le fait de la ménagère de moins de cinquante ans qui m'habite. Elle voudrait consacrer une demi-heure tous les matins à ranger et dépoussiérer la maison, elle voudrait que le panier à linge sale ne déborde plus (alors elle lance trois machines coup sur coup et n'ayant plus la place d'étendre le linge nulle part, le laisse s'imprégner de fraîchin au creux du tambour), elle voudrait que le lundi ce soit raviolis (mais elle n'arrive jamais à réunir sept idées de menus dans sa cervelle de moineau), elle voudrait que les pots de yaourt vides et les tasses de café froid cessent de coloniser les rayonnages de la bibliothèque, elle voudrait que les papiers soient franchement importants ou tout à fait inutiles, mais pas un entre-deux douteux qui fait que les papiers restent là en attendant qu'on prenne leur sort en main (en général, c'est Hiboute qui s'en charge), bref, elle me fait de la peine, parce que ses désirs ont bien peu de chances d'être assouvis avec moi...

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "À partir de maintenant" de Johnny Halliday

jeu. 17 juillet 2014

168/397 : Rien que huit jours

On me dit "Surtout ne la laisse pas se gratter !". Mais est-ce que "on" (oui, oui, toi aussi Le Goût !) se rappelle un tout petit peu à quoi ressemble un enfant de seize mois ? Et dans quelle mesure, à moins de la menotter, on peut l'empêcher de faire quoi que ce soit ? Tss.
Il nous reste huit jours à tenir, mais je ne dirais pas "rien que" huit jours, parce que les risques de surinfection de certains boutons mal placés ne sont pas encore écartés... Pour les cicatrices, ma foi, je suis fataliste. J'ai gardé un souvenir de ma varicelle sur le front, c'était le dernier bouton dont la croûte n'était pas encore tombée et que j'ai finalement gratté... Pas la peine d'en faire un fromage.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Rien que huit jours" de Johnny Halliday

mer. 16 juillet 2014

167/397 : Fais ce que je te dis, pas ce que je fais

J'avais des choses intéressantes, je crois, à dire là-dessus. Mais la varicelle de Hiboute, au lieu de l'assommer (ah, les grasses mat qu'on doit à la fièvre...), l'empêche de dormir, et nous avec.

C'est à moi-même que j'intime d'aller au lit avant 22h30, et pourtant j'y parviens rarement...

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Fais ce que je te dis, pas ce que je fais" de Johnny Halliday

mar. 15 juillet 2014

166/397 : La fille du square

Est-ce qu'elle a déjà rencontré la fille aux bas nylons ? Et celle du coupeur de joints ? Est-ce que ces trois-là seraient copines ? Ou n'ont-elles pas assez de personnalité, toutes à leur fonction de fantasme masculin ?

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "La fille du square" de Johnny Halliday

lun. 14 juillet 2014

165/397 : Merci

Nous avons rapporté un pied de vigne et des macarons à ma reum pour la remercier d'avoir passé le weekend avec Hiboute pendant que nous étions à la noce.

Même si elle adore sa petite-fille, c'est quand même une énorme faveur, faire les trois heures de route jusque chez nous, passer 48 heures seule avec la monstresse de seize mois, et puis repartir pour trois heures de route dans l'autre sens. Et en plus elle a plié (repassé ?) le linge qui se morfondait sur le tankarville et (j'ai honte) elle a fait les carreaux...

Je saisis mieux l'ampleur de ce "Tu es une mère pour moi"... Je ne sais pas si j'en serai jamais une à ce point ! Merci Manman.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Merci" de Johnny Halliday

dim. 13 juillet 2014

164/397 : Le rock'n roll

Il était très bien ce mariage, mais je n'y ai pas dansé de rock, ni de valse, ni de slow, ni rien du tout. Pourtant, passer un peu de temps sur la piste de danse m'aurait tirée momentanément du froid et de la torpeur qui m'envahissaient... mais le dîner s'est un peu trop éternisé. Quand le Chou m'a proposé qu'on rentre se coucher (j'ai honte d'avouer qu'il n'était que minuit vingt), j'ai dit oh oui oh oui et on a filé sans demander notre reste (J'AI MÊME PAS GOÛTÉ À TOUS LES DESSERTS). Et sincèrement, le fait d'avoir été au lit à une heure du matin participe à l'impression très favorable que m'a fait ce mariage. Je suis la personne la moins funky de l'univers.

Enfin rock'n roll ou pas, j'étais quand même courbatue aujourd'hui - d'avoir conduit ! (je me crispe un peu, oh à peine, quand je suis au volant...)

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Rock'n roll" de Johnny Halliday

sam. 12 juillet 2014

163/397 : Soupçons

Je l'ai soupçonnée dès que je l'ai vue à la crèche, fin juin. Très ponctuelle, elle est arrivée chez Hiboute après les quinze jours d'incubation réglementaires, si bien qu'au premier bouton je l'ai reconnue immédiatement : la vile varicelle est là !

(pauvre bichette, je ne me rappelle plus, est-ce que ça gratte tout de suite, quand ça ressemble encore à des ampoules, ou est-ce que ça commence quand les croûtes se forment ?)

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Soupçons" de Johnny Halliday

ven. 11 juillet 2014

162/397 : Tant qu'il y aura des trains

Tant qu'il y aura des trains pour me rapprocher de mon point de chute, je les prendrai, car en voiture, en plus d'avoir perpétuellement la sensation (à basse intensité le plus souvent, certes) de jouer ma vie à la roulette, je trouve dommage de perdre tout plein de temps alors que je pourrais dormir, lire, rêvasser...

Cela dit, une petite partie de moi est contente de conduire de temps à autre : d'abord parce que je veux à tout prix entretenir cette compétence si chèrement développée chez moi, ensuite parce que je suis fière de moi, fière de surmonter mon appréhension et d'accomplir avec bravoure ce que des millions de gens font chaque jour sans que ça leur fasse ni chaud ni froid...

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Tant qu'il y aura des trains" de Johnny Halliday

jeu. 10 juillet 2014

161/397 : La loi

J'ai reçu il y a quelques jours une lettre de ma banque BouNP, une lettre un peu confuse (dans tous les sens du terme) au sujet des embargos américains. Monsieur BouNP nous expliquait tout d'abord qu'il avait respecté la loi française, la loi européenne, mais pas la loi américaine malheureusement. Et qu'ensuite, son absence d'éthique n'était absolument pas généralisée, mais n'avait concerné que quelques "collaborateurs" isolés, dont on avait bien entendu pris soin de s'occuper suite à cette regrettable affaire.

Le Tigre me fait remarquer avec amusement que ça ressemble drôlement à l'histoire de Freud :"Mais, monsieur le Juge, il est faux que j'aie emprunté cette théière à mon voisin ; d'ailleurs elle était déjà trouée lorsqu'il me l'a prêtée, et, en fin de compte, elle était en parfait état lorsque je la lui ai rendue."

(je ne cite pas de mémoire, je n'ai pas lu tout Freud... j'ai retrouvé ça sur dicocitations, dont je ne connais pas le sérieux... mais enfin, vous voyez l'idée)

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "La loi" de Johnny Halliday

mer. 09 juillet 2014

160/397 : C'est écrit sur les murs


J'aime bien photographier ce qui est écrit sur les murs. Je trouve que c'est souvent drôle, poétique, émouvant (j'ai l'impression qu'on utilise toujours ces trois mots-là ensemble... tant pis, pas le temps de chercher le petit chemin que personne n'a déjà emprunté ce matin, je prends l'autoroute des idées). En parlant de poétique : si vous voulez écrire votre arbre généalogique sur vos murs, et même plus que ça, soutenez la belle idée d'Anaïs Massini ! L'histoire du projet est racontée ici, sur son blog.


Ici personne n'est normal - Sarajevo, 2006

IMG_4662.JPG
Ellis Island, 1901 - New York, 2012

IMG_5047.JPG
Chicago ouais - Cévennes, 2012

IMG_5583.JPG
Déjà vu - Porto, 2012

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "C’est écrit sur les murs" de Johnny Halliday

mar. 08 juillet 2014

159/397 : La pollution

Le weekend prochain, je vais participer à la pollution un peu plus directement que d'habitude, puisque j'ai loué une voiture pour aller à un mariage (qui comme tout mariage qui se respecte, se trouve dans un bled paumé-que-si-t'as-pas-de-bagnole-t'es-mort). Comme c'était moins cher - et que je ne sais pas combien de temps encore je vais devoir vivre sur mes économies - j'ai loué à un particulier plutôt qu'à Euroupcar.
Étant une conductrice exceptionnelle (comprenez que je ne conduis que très très exceptionnellement, et pour cause, j'ai horreur de ça, je ne suis plus qu'une flaque de trouille au moment de régler mes rétroviseurs), je tachycardais déjà drôlement à la simple idée de partir au volant de la voiture sous les yeux de son propriétaire... Quand celui-ci m'a proposé de venir nous chercher à la gare, puis qu'on le dépose chez lui pour voir où nous allions devoir reconduire la voiture le lendemain.

Conduire la voiture d'un inconnu, avec l'inconnu dedans, et dans une ville inconnue ? Alors là, je suis carrément en fibrillation.

Je suis partie pour me pourrir toute la semaine avec ça... Je ne me vois pas refuser sa proposition sans avoir l'air louche.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "La pollution" de Johnny Halliday

lun. 07 juillet 2014

158/397 : Réclamation

Nous vivons dans un immeuble dont l'ascenseur, à peine installé, n'a pas arrêté de tomber en panne. Si je ne me suis pas encore retrouvée coincée dedans, ce n'est pas par chance, c'est parce qu'il fonctionne si peu souvent que je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de monter dedans, en fait. Pour le moment, nous téléphonons à chaque fois qu'il tombe en carafe, et le dépanneur vient à chaque fois que nous appelons. Je ne sais pas combien de temps nous allons procéder ainsi, peut-être qu'à un moment donné l'ascensoriste quittera le pays, ou bien il nous faudra réclamer plus, ou mieux.

En attendant, j'essaie de rester philosophe et je pense à l'abonnement à une salle de gym que les circonstances me font économiser.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Réclamation" de Johnny Halliday

dim. 06 juillet 2014

157/397 : Fumée

La fumée de saison : celle du barbecue.

En écrivant cela, je songe "oh oui, miam, quelle bonne idée, un barbecue !". Et immédiatement après, mon enthousiasme est douché par mon absence de goût pour la vie matérielle : il faudrait tout d'abord envisager l'acquisition d'un tel engin, ce qui entraînerait tout un tas de questions très ennuyeuses, quelle marque, et gaz ou charbon, et ça coûte combien ces bêtes-là, et patin et couffin.

Donc, temporairement, je renonce. Le champ des désirs ouvert par cette terrasse est si vaste que je préfère attendre un peu sans bouger ; je vous ai parlé du bac à sable, mais je ne vous ai pas dit qu'on allait être, un de ces quatre, les heureux propriétaires d'un salon de jardin (how very bourgeois). Combien de temps avant qu'on envisage l'achat d'un arrosoir, ou même de bougies à la citronnelle ?

Je ne veux pas confondre le confort que peuvent me procurer les choses avec le désir que j'ai de les posséder, et ce que je projette sur ces possessions. Ce que je veux dire, c'est que les bougies à la citronnelle ne me ramèneront pas les soirées provençales de mon enfance. Une table et des chaises, en revanche, même si j'aime beaucoup prendre l'apéro assise par terre, nous permettront d'éviter que Hiboute nous chipe nos pistaches et renverse nos bières.

Pour en revenir au barbecue, je vais donc attendre un peu. Histoire de voir si c'est un désir qui croît réellement (auquel cas je surmonterai les obstacles matériels avec l'héroïsme et la bravoure que de telles circonstances imposent), ou si comme les lys d'Heure Bleue, il va pourrir avant de s'être épanoui.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Fumée" de Johnny Halliday

sam. 05 juillet 2014

156/397 : Je pars demain

Souvent le samedi je me dis "Allez, demain matin je pars au marché", et puis, le dimanche venu, je me rabats sur ce qui reste dans mes placards.

Là, depuis quelques semaines, j'ai une nouvelle velléité de fin de semaine : je décide que le lendemain, je partirai à la recherche de Sébastien Dégardin, un super pâtissier qui avait sa boutique pas loin de chez nous, et puis qui a déménagé. Mais comme nous aussi on a déménagé entretemps, c'est une balade dominicale envisageable.

397 chansons à prise rapide ?
Aujourd'hui "Je pars demain" de Johnny Halliday

- page 1 de 35