Me suis fait un petit ciné, 2 days in Paris cet après-midi.

De bons voire très bons moments (je ne résiste pas à l'humour new-yorkais) et même de la grâce parfois, mais trop d'hystérie et de maladresses et de complaisance le reste du temps...

Le + hormonal : je n'avais rien pour ou contre les tatouages mais ils vont très bien au torse d'Adam Goldberg...