Chez mes parents, il y a beaucoup de plantes. Beaucoup, beaucoup, beaucoup (plus que d'animaux - c'est dire).

Chez mes parents, on essaie d'être un petit peu écologique des fois, alors on a installé contre la maison, reliée à la gouttière, une grande cuve (récupérée contre trois francs six sous chez un fabricant dijonnais de moutarde) pour collecter l'eau de pluie, nous prémunissant des sécheresses et de trop grosses factures d'eau.

L'hiver, ma môman va donc régulièrement tirer un seau de cette eau de pluie, qu'elle rentre ensuite dans la cuisine pour lui permettre de revenir à une température plus clémente (ses plantes sont des petites choses délicates qui n'aiment pas l'eau fraîche).

Eh bien, en dépit des gamelles d'eau - du robinet - disposées dans chaque pièce de la maison à leur attention, TOUS les animaux préfèrent venir se désaltérer au seau d'eau de pluie (même quand celui-ci n'est plus rempli qu'au tiers, forçant les pauvres minous à des contorsions fort comiques pour atteindre la surface avec leur petite langue rose).

Les animaux ne sont pas snobs, surtout pas ceux-là, labradors dégénérés, chats trouvés dans les poubelles ; alors, si on doutait encore que l'eau du robinet ne fût pas extraordinairement goûteuse...

J'ai proposé de tenter l'expérience en leur proposant aussi une gamelle d'eau minérale, pour voir où celle-ci se situerait dans le classement ; à quoi mes parents ont répondu "non mais ho, ça va pas bien ?". C'est leur défaut, ils n'ont pas tellement la fibre scientifique (tssk tssk).

Vivement que je l'aie, ma maison écologique avec récupération de l'eau de pluie (mais en moins artisanal, avec des filtres et tout pour ne pas cantonner son usage aux plantes).