En ce moment quand je traverse les rayons fruits et légumes des supermarchés, j'ai envie d'avoir de gros autocollants avec moi, jaune fluo avec écrit en gras "CE N'EST PAS LA SAISON DES FRAISES !!" pour les coller sur les kilos de barquettes rencontrées sur les étals.

On est en avril les mecs ! Je sais bien que les saisons sont un peu bouleversées mais enfin, on a eu des giboulées en mars, non ? Ce n'est pas la saison des fraises, ni celle des courgettes, ni celle des tomates, bordel !

Vous vous rendez compte que moi, Milky, qui essaie d'être un peu écologique tous les jours, je vais devoir cuisiner une tarte à la tomate (1) cette semaine ? Tout ça parce que mon marchand bio du marché du dimanche est sympa et que je passe à 13h 30 et qu'il me rajoute toujours un petit quelque chose... Et dimanche, bing, c'étaient les tomates. Je me voyais mal les repousser "non merci, c'est contraire à mon idéologie"...

C'est ça qui me tue le plus je crois : que les magasins soi-disant naturels (allez hop je rapporte : Naturalia et BioGénération pour ne citer qu'eux) vendent des fruits et légumes qui ne sont pas de saison. (Ce qui veut dire, si vous ne voyez pas le problème, soit importés de Fort Loin et bonjour le pétrole, soit grandis en serre chauffée et à nouveau bonjour l'énergie, + zéro goût ; pour résumer, pas Canard Lacté)

Quand j'en ai fait la remarque à la responsable du magasin de ma rue, elle m'a répondu que les gens les achetaient, les tomates de février... Le fric d'abord, les convictions après !

Ce ne sont pas des enseignes qui enseigneront l'écologie... Je n'ai que ma petite voix de blog mais je m'en sers quand même : n'achetez pas de fruits hors saison ! (impression de dire l'évidence, et pourtant)

Rappel : pas de fraises d'Espagne non plus ! (oui je sais, c'est dur)

(1) En partant du dessous : pâte feuilletée (bio), couche de moutarde ni trop fine ni trop épaisse, échalotes émincées, tranches de tomate, filets d'anchois, et 30 ou 40 minutes au four...