Je viens de terminer mon deuxième montage sonore. Il s'appelle Marcher sur le bord d'un soir pluvieux dans Battery Park et prendre le ferry pour Staten Island. (J'ai essayé de faire plus concis, j'ai pas pu)(et rendons à César ce qui appartient à César : j'ai piqué à Gilda son "bord du soir" et j'espère qu'elle cautionnera ce vol car je les aime beaucoup - le bord, et Gilda)

J'ai essayé de faire quelque chose de plus narratif ; du coup c'est un poil plus fictionnel aussi - même si tous les sons utilisés proviennent de cet endroit-là de New York, et ont tous été capturés le même jour.

J'en ai bavé des ronds de chapeaux, et même des carrés de chapeaux, avec mon ordi qui fait rame comme un galérien... Par exemple, là, je vous écris, et les mots apparaissent 5 à 10 bonnes secondes après sur mon écran.
Eh ben pour les sons c'est pareil sauf que c'est pire : comment voulez-vous éprouver le rythme d'un passage quand il y a des coupures tout le temps, et que la stéréo se désynchronise... Un peu comme quand un gamin qui a quatre mois de CP à son actif lit une histoire à voix haute : la dramaturgie en prend un sacré coup.

Bref, j'arrête de râler, au moins sur l'audioblog il est fluide. Si vous voulez aller l'écouter, c'est par ici que ça se passe... (et si je peux me permettre de vous conseiller de l'écouter au casque, les yeux fermés, on entend mieux les ptites subtilités... - mieux aussi les quelques bruits parasites dont je n'ai pas su me débarrasser, mais on ne peut pas tout avoir !)