Je ne sais pas si cet article restera en ligne très longtemps, mais il décrit une politique du train qui me gonfle depuis bien longtemps :
le TGV et ses clients sont rois, tandis que les pauvres cons qui n'ont que des trains minables genre TER à emprunter peuvent aller se faire foutre (dans le désordre, pour se faire rembourser quelques pièces quand le train a du retard, pour utiliser leurs points de fidélité, pour faire 250 km en moins de quatre heures- sans même une machine à café !, pour obtenir une voiture supplémentaire quand les trois quarts des clients voyagent debout, etc).

Alors voilà, comme c'est les vacances, c'est moins fatigant de lier un article que de gueuler soi-même.