IMG_0083.JPG

Depuis que j'ai reçu ma machine à coudre Ikéou (qui ressemble à un jouet, parfait quand on est un peu impressionnable comme moi), je l'ai sortie moins souvent que j'aurais voulu.

Et en parlant de volonté, justement, j'ai parfois l'impression que la mienne n'est qu'une vague illusion, et qu'en réalité, mon cerveau-girouette et mon cœur prompt à la toquade sont absolument, complètement téléguidés, non par une force supérieure (ce serait trop beau, je ferais des trucs COHÉRENTS), mais par le fil ténu de bouquets hasardeux d'événements minuscules qui constituent le gros du quotidien.

Ce n'est peut-être pas très clair, alors je vais vous donner un exemple. Il s'agit de trouver le point commun entre :

  • une vieille serviette de toilette héritée de mes beaux-parents (le classique des jeunes ménages, non, les rebuts parentaux de linge de maison ?), 20 ans d'âge (facile), qui hésite entre le beigeasse et le saumon dégueulé
  • le post de Blisscocotte sur le recyclage de vieilles nippes
  • un reste de tissu fleuri trouvé chez ma grand-mère (celui-là même qui m'avait servi à rapiécer les fesses du jean que je portais la première fois que j'ai rencontré le Chou, il m'en parle encore)
  • ma mère évoquant les marionnettes-gants de toilette que ma grand-mère (la même) avait cousus pour ma sœur et moi quand on était petites
  • un reste de teinture bleue, périmée depuis 2011, que je ne m'étais pas résolue à jeter

Le point commun, c'est que vous faites macérer tout ça quelques semaines dans un coin du cerveau-girouette susmentionné, et que vous obtenez une Milky décidant tout à coup d'utiliser la fameuse machine à coudre pour faire plaisir à Hiboute en lui fabriquant un gant de toilette lapinou.

J'ai teint la serviette, et j'ai appris que dégueulis de saumon + bleu jean, ça donne une espèce de gris supportable.

J'ai dégoté dans mon tiroir à vieilles nippes une autre serviette de toilette fatiguée, mais blanche.

J'ai fait quelques croquis préparatoires :
IMG_0073.JPG

Puis un dessin technique :
IMG_0075.JPG

Et pour finir, j'ai empoigné ma machine à coudre pour un corps-à-corps de deux ou trois heures au bout duquel je suis sortie avec ça :
IMG_0079b.JPG

Comme un blog c'est fait pour se mettre en valeur, je ne mets pas de gros plan sur les finitions...

Hiboute était très contente.

Et il me reste 95% d'une serviette gris-bizarre, qui est partie rejoindre le tiroir à vieilles nippes.