Je suis un peu dépassée par l'actualité. J'en suis encore à écrire pourquoi c'est embêtant qu'autant de gens défendent encore Polanski, mais en une semaine il s'est passé tellement d'autres choses que je ne sais même pas si je vais terminer ce texte. Côté USA, l'impression que l'élection de Trump est une erreur d'aiguillage du temps, une uchronie, que c'est pas possible tout ce qui est en train de se passer. Je suis terrorisée, même si le courage et la vigueur de ses opposants me rassurent un peu. Ici, indignation (comment se fait-il qu'il m'en reste encore des réserves) devant l'affaire Penelope Fillon (double indignation : devant les faits (présomption d'innocence, moui, mais enfin, solide faisceau de preuves accablantes quand même hein) et devant le culot et l'indécence des criminels en col blanc), soulagement de voir Hamon gagner cette primaire (1), soulagement largement tempéré par un sentiment de calme avant la tempête (2).

Brrrref tout ça pour dire quoi ? Que puisque tout me semble avoir une couleur de n'importe nawak en ce moment, j'ai envie de rester dans l'esprit, et de poster ici des bêtises (ou pas) des fois rigolotes (des fois pas) trouvées ici et là sur le net (zéro citation de source, j'ai honte, allez ma bonne résolution c'est de rectifier le tir à ce sujet à partir de maintenant). C'est une nouvelle catégorie, car les "bonheurs-du-jour" c'était censé être seulement pour 2016. 2017 donc : les WTF du jour. (Mais pas tous les jours parce que j'ai un boulot et une famille et un problème d'addiction à internet à gérer)

at_lyssita_vipere_twitter_iles_campbell.jpg
Si là j'ai une source, c'est une twitteuse : @lissytsa

thumb_1616_1120x0_0_0_auto.jpg
ça euh c'était sur le site d'un musée, euh, ptêt le musée d'art contemporain de Los Angeles ?

CnrBgLlWYAAuGTr.jpg

CunhWczWIAAwaT9.jpg_large.jpg

Taraxacum_officinale_-_Kohler_s_Medizinal-Pflanzen-135.jpg
ça c'est parce que j'ai de furieuses envies de printemps (source : un truc genre "Kohlers Medizinal Pflanzen" trouvé sur wikipédia)

(1) même si rien n'est parfait, c'était quand même celui qui présentait le programme qui ressemblait le plus à une vraie gauche, et c'était réconfortant de constater qu'il y avait encore des gens pour adhérer à ces idées. Je me rappelle les régionales qui avaient eu lieu un mois après le 13 novembre 2015 ; les attentats m'avaient donné le sentiment que plus que jamais il fallait soigner le tissu social (je le dis comme ça parce que si je dis "qu'il fallait plus d'amour", ça ne fait pas sérieux, n'est-ce pas), et j'étais persuadée que ce sentiment était partagé par tous : la grosse claque dans la gueule en découvrant que pas du tout. Même énorme claque avec l'élection de l'affreux agent orange un an plus tard en novembre dernier. Les fameuses "bulles de filtrage" qui me préservent de la stupidité l'altérité du monde... Tout ça pour dire :

(2) cette fois-ci, j'anticipe l'effet bulle de filtrage, et même si une partie de moi ne peut pas s'empêcher d'être indécrottablement optimiste, l'autre a bien bien la trouille.