Des tas de pensées plus ou moins désordonnées m'occupent, voire m'absorbent entièrement, depuis le début du scandale Weinstein et des cris du choeur #balancetonporc et autres #metoo. Je n'arrive pas à me décider, en parler ou ne pas en parler ou parler d'autre chose. Je choisis donc de faire un peu tout ça à la fois : en parler pour dire que je n'en parle pas (pour le moment), puis parler d'autre chose. (Oui, ce blog souffre d'un problème de ligne éditoriale. C'est comme s'il y avait eu un changement de paradigme dans ma vie et qu'il n'arrivait pas à suivre. Bref.)

Ma bibliothécaire préférée avait parlé il y a quelques mois d'une bédé que je ne connaissais pas et qui m'avait fait de l’œil. Je suis en plein dedans et c'est le régal absolu. C'est drôle, tendre, juste ce qu'il faut d'absurde et de névrosé, j'adore. Alice et Petey Otterloop sont un peu les cousins de Charlie Brown (d'ailleurs j'ai envie de relire des albums de Snoopy maintenant). Puis-je vous conseiller ce petit bijou à mon tour ? Dans un mois et 28 jours, quand vous serez en plein dans les courses de Noël et dépourvu d'idées pour votre tonton Edmond ou votre belle-sœur Hortense, offrez ''Cul de Sac'', de Richard Thompson, et vous verrez, tout se passera bien.